Une assurance spécifique pour les aidants proches !

Le ministre de l’Emploi Kris Peeters a annoncé le mois dernier qu’il a obtenu un contrat spécifique pour les aidants proches de plusieurs compagnies d’assurance

L’idée est que les personnes qui s’occupent d'un parent vieillissant ou d'un enfant malade puissent souscrire une assurance aidants proches pour accidents corporels ou dommages à l'équipement médical.

Jusqu’ici, les risques liés à la prise en charge d’un membre de sa famille, est aux risques et périls de l’aidant proche.
Par exemple : Si l’aidant se coince le dos en soulevant son enfant handicapé, celui-ci doit se payer ses séances de kinés.

Bientôt, il leur sera possible de souscrire une assurance : un contrat d'assurance spécifique, rédigé par différentes compagnies d'assurance, en concertation avec le ministre de l'emploi Kris Peeters. Le paquet proposera aussi aux aidants proches une protection juridique.

Mais pour pouvoir en bénéficier, il y a une condition à remplir, s’enregistrer auprès d’une association aidant proche agréée.

Cependant, cette condition laisse perplexe, Céline Feuillat, chargée de projet à l'ASBL Aidants Proches : « Je ne sais pas si vous vous rendez bien compte, mais, du côté francophone, nous sommes cinq à travailler à l’ASBL Aidants Proches . Cela nous paraît, pour une population de près de 400.000 personnes, complètement aberrant de confier à la petite ASBL que nous sommes, malgré notre travail, la reconnaissance assurantielle de cette population. »