Un nouvel espoir pour les personnes atteintes de la sclérose en plaques

Des chercheurs ont montré l’efficacité d’un nouveau traitement contre la sclérose en plaques rémittente. Celui-ci a fonctionné sur les deux tiers des patients.

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique qui perturbe les mouvements, les sens, l’équilibre. Elle débute en général chez les jeunes adultes et touche plus particulièrement les femmes.

Le principe de la nouvelle thérapie est de déconstruire ce qui ne fonctionne pas et reconstruire en mieux par-dessus. Dans leur étude les chercheurs ont suivi une vingtaine de patients de 26 à 54 ans. Des patients qui ont connus des rechutes importantes au cours de leur maladie.

Le traitement a été donné en deux étapes, la première consistait à supprimer la maladie active et les cellules du corps devenues pathogènes. C’est un peu comme si le système immunitaire était réinitialisé. Des cellule souches sont également prélevées chez le patient. Durant la deuxième étape du traitement, elles leurs ont été greffées pour reconstruire leurs systèmes immunitaires.

Et cela a marché, aujourd’hui, 69 % des participants sont toujours en rémission, ils n’ont plus eu d’augmentation de troubles ou de nouvelles lésions au cerveau. Certains ont même eu la chance de voir leur état s’améliorer.

Suite à ces résultats encourageants, une étude de plus grande ampleur être menée afin de comparer l’efficacité de cette thérapie par rapport aux médicaments actuels.