Port du masque et handicap

Certains handicaps peuvent rendre difficile le port du masque, devenu pourtant obligatoire en bon nombre de lieux. Qu'en disent les lois?

Port du masque et handicap

En France, le gouvernement indique : "La dérogation au port du masque reste cependant possible pour les personnes dont le handicap le rend difficilement supportable, mais toujours sous deux conditions :
- il sera nécessaire pour les personnes de se munir d’un certificat médical justifiant de son handicap et de cette impossibilité de porter le masque ;
- la personne handicapée sera également tenue de prendre toutes les précautions sanitaires possibles (port, si possible, d’une visière, respect des autres gestes barrières, à savoir rester à plus d’un mètre de l’autre, ne pas toucher son visage et les yeux, se laver très souvent les mains, saluer sans toucher les personnes, tousser ou éternuer dans son coude, utiliser un mouchoir en papier et le jeter)."

 

En Belgique, la règle est  moins claire, mais il est mentionné sur le site economie du gouvernement que "Si le port du masque n’est pas possible pour des raisons médicales, un écran facial peut être utilisé."