Mon Parcours Handicap : la nouvelle plateforme 100% handicap

L'Etat lance dans l'urgence la plateforme "Mon Parcours Handicap", qui se veut un point d'entrée unique d'information et de services pour les personnes handicapées. Première étape ? Focus sur l'emploi.

Mon Parcours Handicap : la nouvelle plateforme 100% handicap

6 mai 2020, lancement dans l'urgence de la plateforme « Mon Parcours Handicap » (lien ci-dessous), une mise en ligne « accélérée » par la crise du Covid de l'aveu du secrétariat d'État au Handicap. Son credo ? Un point d'entrée unique d'information, d'orientation et de services.

Pour le moment, priorité à l'emploi

Alors que la crise sanitaire fragilise l'économie et l'emploi des personnes handicapées, elle donne pour le moment priorité à l'emploi et à la formation professionnelle. S'inscrivant dans la stratégie interministérielle « Osons l'emploi » portée, notamment, par le ministère du Travail, cette plateforme « doit permettre sans délai » au million de travailleurs en situation de handicap de bénéficier de « toute l'aide et l'information possibles pour soutenir leurs projets », assure le secrétariat d'Etat au Handicap. Elle offre ainsi un accès à l'outil ANDi, un service permettant à toute personne handicapée de trouver une immersion (PMSMP) proche de chez elle, dans l'entreprise de son choix.

D'autres thèmes à venir…

« Mon Parcours Handicap » doit « s'étoffer progressivement » jusqu'en 2022 sur d'autres thèmes. Elle proposera, à terme, des contenus et services, notamment des démarches en ligne, portant sur l'ensemble du parcours de vie (annonce du handicap, parentalité, scolarité et études, santé, vie sociale et culturelle, logement, transport, avancée en âge, retraite...). Elle promet à la fois des informations généralistes, des ressources nationales et de proximité, géolocalisées (annuaires, sites spécialisés, événements...) mais également des services personnalisés et sécurisés.

100 % accessible

Cette nouvelle plateforme gouvernementale est développée par la Caisse des dépôts (CDC) et la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA), pour le compte de l'État ; ce dernier assure qu'il s'est appuyé « à toutes les étapes de son développement sur l'expérience des personnes en situation de handicap, réunies et consultées régulièrement ». Les internautes peuvent à tout moment suggérer des corrections, des ajouts ou de nouveaux articles grâce au bouton « Votre avis compte ». Le site est garanti 100 % accessible : possibilité de naviguer avec une synthèse vocale ou une plage braille, personnalisation de l'affichage du site, navigation en utilisant le clavier uniquement, via un écran tactile, à la voix ou tout autre périphérique adapté, consultation d'articles rédigés selon les règles du facile à lire et à comprendre (FALC).

Pour « garantir » la « fiabilité de ses contenus », elle associe des partenaires institutionnels jugés « incontournables » pour chacun des thèmes abordés, par exemple, sur celui de l'emploi, l'Agefiph (fonds pour l'insertion dans le privé) ou encore le Fiphfp, Pôle emploi, ou l'Apec…