La Fédération Wallonie-Bruxelles condamnée pour son manquement à l’insertion scolaire

Ce mercredi 3 février 2021, le Comité européen des droits sociaux a posé un acte fort, en faveur des personnes en situation de handicap intellectuel, salué par de nombreux acteurs de terrain.

Dans l’état actuel des choses, l’Etat belge viole la Charte sociale européenne en ne favorisant pas suffisamment l’insertion des élèves en situation de handicap intellectuel dans l’enseignement primaire et secondaire.

La LDH, Ligue des droits humains,  l'organe public de lutte contre la discrimination et de promotion de l'égalité des chances Unia et le délégué général aux droits de l'enfant ont également soutenu l’action.

La condamnation somme la Belgique de développer une véritable politique d’éducation inclusive induisant : un pacte pour un enseignement d’excellence plus ambitieux, des aménagements nouveaux, la formation des enseignements, la création d’un budget spécifique...

Caroline Désir, ministre de l’Enseignement, souhaite organiser une table ronde d’ici la fin de l’année rassemblant les institutions et associations concernées, les acteurs de terrain et bien évidemment les ministres compétents. Elle a tenu a souligner qu’une école inclusive est bien plus qu’une feuille de route, c’est un choix de société !