Handicap, premier motif de discrimination en France

Bien que 12 millions de personnes soient en situation de handicap en France, l’égalité n’est pas une réalité et les discriminations à l’emploi, aux services, à l’éducation et au logement ne sont pas des faits isolés.

Le handicap est, pour la quatrième année consécutive, le premier motif de discrimination en France (21,2 %), précédant l’origine (13,3 %) et l’état de santé (11,3 %). De plus, la Crise sanitaire a amplifié les discriminations (toutes causes confondues) préexistantes.

(Source : https://www.defenseurdesdroits.fr/fr/communique-de-presse/2021/03/rapport-annuel-dactivite-2020)

Le gouvernement a par conséquent annoncé de nouvelles mesures s’articulant autour de quatre axes :

  • un engagement accru pour les jeunes générations en situation de handicap,
  • une simplification du quotidien des personnes en situation de handicap,
  • un accompagnement « sur tous les lieux de vie »des personnes handicapées et de leurs aidants
  • la transformation de la société (bâtiments, transports, métiers, culture…)

Une stratégie ambitieuse mais des plus nécessaires…