Emploi - manque de clarté quant au droit à une allocation - témoignages chez UNIA

Le 3 décembre 2019, Journée internationale des personnes handicapées, Unia lançait une consultation afin de donner la parole aux personnes handicapées sur 10 grands thèmes. Pas d’améliorations majeures dans la vie des personnes en situation de handicap...

Les répondants constatent davantage d’opportunités pour pouvoir travailler, mais il y a des obstacles, comme l’incertitude quant au maintien de l’allocation de remplacement de revenus quand on veut reprendre le travail à temps partiel ou en cas de perte d’un emploi. Il existe encore beaucoup d’opportunités pour (ré)activer les personnes handicapées sur le marché de l’emploi.

« Je me fais beaucoup de soucis à propos du travail. Cela fait plusieurs années que j’essaie d’éclaircir la combinaison entre une allocation de remplacement de revenus et un travail à temps partiel, mais il n’y a personne qui peut me donner une réponse. Cela reste quelque chose de très flou. » *

« Pas assez handicapé pour la DG Handicap, trop pour le Forem ou Actiris. »
« Il ne faut pas sensibiliser les personnes handicapées à aller travailler, car la très grande majorité

Consultation des personnes handicapées 2020 33d’entre elles veulent travailler mais perdent beaucoup trop si elles vont travailler (à temps partiel). Il faut remédier à cela ! Faites en sorte que ceux qui veulent et peuvent travailler ne perdent pas tout. Ils apportent leur pierre à la société et doivent être récompensés, et pas sanctionnés. » *

____

1 144 personnes en situation de handicap y ont répondu. Un an après le lancement de la consultation UNIA dévoile les résultats. 

Voici le rapport… ICI