CityH@ndi

Aider les communes à aider les personnes handicapées

07/10/2021

La DG Personnes handicapées du SPF Sécurité sociale a lancé le projet City H@ndi le mardi 28 septembre. Avec ce projet, nous comptons aider les administrations communales à aider les personnes handicapées.

"Nos statistiques montrent que, ces dernières années, les administrations communales se sont progressivement de moins en moins impliquées dans l’accueil et le suivi des personnes handicapées (et que la pandémie a accentué cette tendance). Or, les rejetsdes demandes sont assez nombreux et ils se traduisent généralement par une précarisation accrue des personnes handicapées, ce qui a été relevé par le Rapport Handicap et Pauvreté (octobre 2019). L’équipe City H@ndi est convaincue qu’une partie des décisions négatives serait évitée avec un meilleur accompagnement ; elle s’est interrogée sur la meilleure manière de soutenir les administrations communales."

Au nom de la Ministre Karine LALIEUX, une lettre de sensibilisation a été envoyée à tous les bourgmestres, tous les présidents de CPAS, tous les directeurs généraux des communes et des CPAS et tous les échevins des affaires sociales avec une enquête en annexe. Plus précisément, cela signifie que la lettre a été envoyée à 581 administrations communales de Belgique pour insister sur l’importance d’un bon accueil des personnes handicapées, dans la commune de résidence, là où les services de proximité ont toute leur importance. 1993 personnalités locales ont été ainsi personnellement contactées. L’envoi s’est fait par voie électronique pour limiter l’impact écologique de l’opération.

L’enquête permettra de mettre à jour la liste des personnes de contact de la DG et de connaître les besoins spécifiques de toutes les communes de Belgique. Ces besoins seront rencontrés lors de la mise en œuvre de plans d’action (globaux, régionaux et spécifiques). Les 11 plans d’action régionaux seront concertés avec les 11 équipes de base de la DG Personnes handicapées.

Le projet CityH@ndi s’inscrit dans notre objectif de fournir un très bon service aux personnes handicapées, avec un accent quant à une accessibilité aux droits accrue, une lutte active contre le non-recours aux droits (non-take-up), une communication inclusive (qui tient davantage compte des attentes et capacités de la personne handicapée) et un rôle accentué de coordination des acteurs locaux.

Les premiers résultats de l’enquête avec les besoins des communes seront connus début novembre. L’élaboration des plans d’action se fera en fin d’année. Les premières actions de soutien auprès des administrations communales auront lieu début 2022.