AWIPH : 400 000 € à des nouveaux BAP* et 274 000 € aux services d’aide précoce

Ajustement budgétaire de l’AWIPH : 674 000 euros supplémentaires pour répondre aux demandes des personnes en situation de handicap

Le budget 2013 de l’Agence wallonne pour l’intégration des personnes handicapées (AWIPH) a été approuvé le 14 mars dernier. La Ministre de l’Action sociale Eliane TILLIEUX a chargé l’AWIPH de procéder à un ajustement budgétaire afin de dégager des moyens pour faire face en 2013 à l’augmentation du nombre de demandes.
Actuellement en Wallonie, 700 personnes en situation de handicap demandent un Budget d’Assistance Personnelle (BAP*) dont 280 personnes répondent aux conditions de priorité. Par ailleurs, les services d’aide précoce accompagnent les enfants dès la naissance et les familles confrontées au handicap. Les 20 services wallons d’aide précoce sont également confronté à une augmentation des demandes d’accompagnement.

La Ministre de l’Action sociale, en concertation avec l’AWIPH, a chargé cette dernière de procéder à un ajustement de son budget 2013 en tenant compte des impératifs suivants :

- dégager une marge budgétaire d’au moins 600 000 € ;
- affecter 400 000 euros supplémentaires au BAP* ;
- affecter 200 000 euros, au minimum, aux services d’aide précoce ;
- ne procéder à aucun engagement de personnel supplémentaire au sein de l’administration par rapport à l’effectif 2012. Il s'agit donc de "geler" l'effectif du personnel à sa situation au 31 décembre 2012 ; cette décision permettra toutefois à l'AWIPH d'assurer les remplacements (départs à la retraite, absences de longue durée ...).

L’AWIPH dégage aujourd’hui de son budget une enveloppe de 674 000 € par entre-autres des diminutions de dépenses de communication et le gel des engagements de personnel AWIPH pour l’année 2013.

Ces moyens supplémentaires seront affectés pour 400 000 € à des nouveaux BAP* et pour 274 000 € aux services d’aide précoce pour permettre l’engagement de personnel d’encadrement éducatif supplémentaire et accompagner ainsi environ 300 familles et enfants soit une augmentation d'environ 15 % du nombre de bénéficiaires.

Cette réallocation de moyens permettra d’octroyer un BAP à une centaine de personnes. La Ministre estime indispensable d’octroyer chaque année et jusqu’en 2017 une centaine de BAP supplémentaires afin d’atteindre environ 750 BAP.

*Le BAP est un budget dont la personne peut disposer afin d’améliorer la qualité de vie à domicile. Il permet de financer et recevoir un soutien dans la vie quotidienne. Ce dispositif permet de « soulager » les aidants proches en leur permettant d’assumer leurs responsabilités familiales et professionnelles. Actuellement, 250 personnes en situation de handicap bénéficient d’un budget d’assistance personnelle, en abrégé « BAP ».