Alternance par DuoDay

La journée nationale dédiée à l’alternance inclusive se poursuit jusqu’au 7 juin 2021

Le Secrétariat d’État chargé des Personnes handicapées a inauguré le 27 mai dernier, avec le concours de ses partenaires l’Agefiph, le Fiphfp, Cap Emploi, Pôle Emploi, le réseau des Missions Locales et l’Algeei, la première édition de “Alternance par DuoDay”.

Cette opération est l’occasion de mettre en relation des employeurs handiaccueillants et des personnes en situation de handicap à la recherche d’un contrat en alternance et de les informer au travers de webinaires dédiés. Près d’un millier de candidats se sont déjà positionnés sur les offres en alternance proposées, disponibles en ligne jusqu’au 7 juin prochain.

Des actions réussies qui se poursuivent encore

“Alternance par DuoDay” favorise la rencontre directe entre des employeurs engagés en faveur de l’inclusion et des candidats en situation de handicap dans le cadre d’une alternance (contrat de professionnalisation et contrat d’apprentissage). Une plateforme web dédiée sur le site salonenligne.pole-emploi.fr a été mise en œuvre pour mettre en visibilité ces offres et permettre aux candidats de se positionner. Avec déjà 6 000 visites enregistrées depuis le 27 mai, elle restera ouverte jusqu’au 7 juin 2021 pour permettre à un maximum d’employeurs et de candidats en situation de handicap d’entrer en contact.

En parallèle, a également été organisé un programme de webinaires auxquels se sont connectées près de 3 000 personnes au total : employeurs et candidats en situation de handicap. Des moments d’échanges très appréciés des participants, qui ont pu poser toutes leurs questions sur la préparation des entretiens, les aides dédiées, la phase de post-recrutement, le rôle du référent handicap en entreprise et au CFA, les prises en charge, etc. Les replays de ces webinaires seront très bientôt disponibles pour permettre au plus grand nombre de les visionner.

“L’Agefiph a participé activement au déploiement de cette opération pour sensibiliser les employeurs et les personnes en situation de handicap aux avantages des parcours en alternance. Impliquée dans l’organisation des webinaires thématiques et la valorisation des offres à pourvoir, elle a mobilisé l’ensemble de son réseau pour contribuer à faire progresser l’alternance inclusive à cette occasion. Des actions à pérenniser, en complément de ses aides financières majorées, afin d’encourager les employeurs privés à recruter des personnes handicapées en contrat d’apprentissage tout au long de l’année. » souligne Malika Bouchehioua, présidente de l’Agefiph.

"Les acteurs de l’emploi et du handicap doivent, aujourd’hui plus que jamais, proposer des leviers d’action aux personnes en situation de handicap. Le FIPHFP est fier d’avoir participé à la première édition de Alternance par DuoDay, notamment à travers la mobilisation des employeurs publics et l’organisation des webinaires d’information. Je me réjouis du succès de ce type d’événement, qui s’appuie sur la force collective pour accompagner employeurs et travailleurs vers un monde professionnel plus égalitaire." commente Françoise Descamps-Crosnier, présidente du FIPHFP.

« Les conseillers de Pôle emploi sont pleinement mobilisés pour offrir des solutions concrètes à tous les demandeurs d’emploi et notamment aux personnes en situation de handicap. Notre action s’articule autour d’un double levier : convaincre les employeurs de la nécessité de donner sa chance à chaque candidat, quelle que soit sa situation et les préparer à intégrer le monde du travail. Les entreprises se sont mobilisées en nombre pour être présentes sur cette première édition d’Alternance par Dudoday avec près de 300 stands sur le salon. Les webinaires ont été un succès et ont permis à plus de 3 000 personnes de s’informer sur le dispositif de l’alternance, les entreprises qui recrutent et les aides dont ils peuvent bénéficier. Je suis fier que Pôle emploi ait pu contribuer à ce nouveau rendez-vous qui constitue un exemple concret de collaboration renforcée entre les différents acteurs au bénéfice des personnes en situation de handicap. » ajoute Jean Bassères, Directeur général de Pôle emploi.

“Alternance par Duoday” en chiffres

6 000 visites sur la plateforme en ligne au 02 juin
3 000 participants aux webinaires thématiques (employeurs et candidats)
1 000 mises en relation entre candidats et employeurs au 02 juin

Une journée de rencontres avec des employeurs engagés et des apprentis épanouis

La journée “Alternance par Duoday” a été l’occasion pour Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier ministre chargée des personnes handicapées, de témoigner que l’apprentissage inclusif c’est possible, quel que soit la taille de l’employeur, le secteur d’activité ou encore la nature du handicap.

4 visites riches en échanges avec des apprentis et leurs employeurs :

-  Avec Elisabeth Borne, ministre du travail de l’emploi et de l’insertion, Brigitte Klinkert ministre déléguée chargée de l’insertion et Patrick Toulmet délégué interministériel au développement de l’apprentissage, témoignages de Kévin, Ophélie et Mélody en apprentissage au sein de the Adecco Group : retours d’expérience sur l’apprentissage comme outil de formation initiale, mais aussi de reconversion professionnelle
-  Échanges avec Pierre apprenti boulanger, ses employeurs et son tuteur à la boulangerie Vandermeersch (Paris 12eme)
-  Démonstration par Lucas de son savoir-faire en céramique qu’il acquiert à la manufacture de Sèvres (employeur public)
-  Présentation par Baptiste, Josselin, Gilles et Thierry de leurs parcours dans le cadre du projet Campus 2023 : recrutement de plus de 100 alternants en situation de handicap pour préparer l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby en France en 2023.

Sophie Cluzel, Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargée des personnes handicapées, l’affirme : « Pour les personnes en situation de handicap, l’alternance et l’apprentissage en particulier, est un formidable levier pour favoriser la formation initiale, mais aussi la reconversion professionnelle en cours de carrière, puisque aucun plafond d’âge ne s’applique pour poursuivre une formation en apprentissage quand la personne est en situation de handicap. Je me réjouis du lancement de cette initiative « Alternance par Duoday » et du nombre de relations professionnelles qui ont été générées : elles témoignent que le regard sur le handicap évolue et de la prise de conscience de la richesse de la diversité pour un collectif de travail. Nous devons continuer à libérer la parole et faciliter la rencontre entre ces employeurs engagés et tous les talents en situations de handicap ».