Colloque

Webinaire : Quand la maladie, elle aussi, confine Focus sur l’EM

19 mai : Webinaire – Rendons visibles les invisibles 

En Belgique, 9% de la population adulte se trouve en situation de handicap suite à un problème de santé ou à des obstacles rencontrés au quotidien. Cela représente environ 660 000 personnes. Parmi elles, 80% sont en situation de handicap invisible.

Les handicaps invisibles restent encore méconnus de toutes et tous, du grand public, de l’entourage proche, du secteur professionnel : médical, scolaire, administratif, associatif et politique. 

Ce manque de connaissance de certaines pathologies, de symptômes et de troubles (qu’ils soient cognitifs, psychiques ou sensoriels) engendre un jugement hâtif face aux réalités quotidiennes des personnes en situation de handicap invisible.

C’est pourquoi l’ASPH et Millions Missing Belgique organisent le mercredi 19 mai un premier webinaire gratuit sur les handicaps invisibles ET centré plus spécifiquement sur l’encéphalomyélite myalgique, communément appelée le « syndrome de fatigue chronique », à l’attention du grand public.

L'encéphalomyélite myalgique est une pathologie multi-systémique (touchant les systèmes nerveux, respiratoire, digestif, etc.), chronique et invalidante, elle ne se voit pas !

Aux commandes de ce webinaire :

  • Introduction : Qu’est-ce que le handicap invisible ?
    • Mélanie De Schepper : Chargée de projets et d’études à l’ASPH
  • Focus sur l’EM 
    • Lucie Erroelen et Stéfanie Olivier : fondatrices et membres de l’association Millions Missing Belgique
  • Conclusions : les handicaps invisibles dans notre société, changeons notre regard
    • Ouiam Messaoudi : Secrétaire générale de l’ASPH

Inscrivez-vous dès maintenant ;-) ! https://www.facebook.com/events/478000046753314

Au plaisir de vous retrouver sur notre page Facebook à 17 heures, le mercredi 19 mai 2021.

Le webinaire peut être interprété en Langue des signes sur simple demande par e-mail avant le 12 mai 2021 à : asph@solidaris.be  avec la communication : « demande d’interprétation – 19 mai ».