j'ai décidé de vivre

j'ai décidé de vivre
Le 5 mars 1994, Philippe Croizon voit son destin basculer pour toujours. Alors qu’il est en train de démonter l’antenne de télévision de sa maison, une ligne haute tension placée trop bas lui vaut d’être électrocuté à trois reprises. Si la première décharge (20000 volts) le tue sur le coup, la seconde le ramène à la vie. Pendant vingt minutes, jusqu’à l’arrivée des pompiers, sa femme et son fils assistent, impuissants, à sa combustion. Lorsque, deux mois après le choc, il prend enfin conscience de ce qui s’est passé, il est amputé des quatre membres et bardé de tuyaux dans une chambre stérile. Deux « solutions » s’offrent à lui : sombrer dans la dépression ou décider de vivre. Il choisira finalement de se reconstruire. Pour Jérémy, sept ans, et Grégory, né quelques mois après l’accident. Miracle de la volonté, au terme de cent heures d’anesthésie et d’opérations, Philippe Croizon réussira à marcher, à conduire, et même à refaire de la plongée – son sport favori.
Rédigé à l’aide d’un logiciel de reconnaissance vocale, J’ai décidé de vivre revient sur l’incroyable parcours d’un homme qui, après douze ans de combat, n’a pas fini de nous étonner. Son livre constitue une incroyable leçon de courage et d’optimisme, la preuve que rien n’est impossible à ceux qui veulent vraiment s’en sortir.