Apprendre la déficience visuelle

Apprendre la déficience visuelle
À travers l’expérience et la parole de personnes déficientes visuelles, Marion Blatgé étudie dans cet ouvrage les effets positifs de la fréquentation d’associations dédiées à la prise en charge de leur handicap.
Combinant entretiens approfondis et observation, elle met en évidence la normalisation des trajectoires sociales induite par cette fréquentation, en même temps que ses conséquences en terme d’ouverture de ressources sociales.
D’un point de vue individuel, les incidences sont significatives : ce sont en effet de nouveaux rapports au temps, au corps et à l’espace qui se dessinent dans ces lieux.
Mais il est tout aussi intéressant de s’intéresser à la façon dont les aidants qui interviennent auprès des personnes handicapées interagissent et modulent la relation de l’individu à l’institution.
S’appuyant sur une enquête ethnographique, le texte laisse une large place au témoignage des personnes en situation de handicap, offrant un espace d’expression rare à une parole qui ne l’est pas moins.