APEDAF

APEDAF
L’APEDAF est une association de parents d’enfants sourds et malentendants qui s’est constituée en A.S.B.L. le 10 avril 1978 (A.M. du 10/8/78). Il s’agit de la seule association de ce type en Belgique francophone.

En 1984, elle a été reconnue comme Service d’Éducation Permanente par la Communauté Française de Belgique. Elle regroupe quelque deux cents familles.

Les objectifs

- Etre un lieu d’accueil, d’écoute, d’entraide et de solidarité pour toutes les familles concernées par la surdité ;
- Etre le porte-parole des parents d’enfants sourds auprès des professionnels, des pouvoirs publics et de la société en général ;
- Etre un lieu de concentration et de diffusion des actualités pédagogiques, sociales et médicales de la surdité ;
- Faciliter la rencontre entres parents d’enfants sourds pour parler de leur expérience.


Les actions et les projets

1.1. Par rapport aux parents, à la famille, mais aussi au grand public

1.1.1. Premier accueil des parents

● Ecoute, soutien, rencontres possibles avec d’autres parents,
parents-relais
● Informations médicales, sociales, pédagogiques liées à la surdité

1.1.2. Assistance psychosociale

● Rencontre avec l’assistante sociale et/ou l’assistante psychologue

1.1.3. Information/réalisations

Pour permettre à chaque parent d’être au courant de l’actualité médicale, sociale et pédagogique de la surdité, nous proposons :

1) des outils pédagogiques
● Bulletin de liaison de l’association intitulé « la Parentière» (4x/an)
● «Guide des parents d’enfants sourds et malentendants »
● Guide de l’enseignant « Etudions ensemble »
● DVD de conteries bilingues langue des signes/français
« Bébé, Bambin Sourds Bouquinent… » (3)
● Coffret ludique « Jouer la différence » : jeux destinés aux enfants sourds et entendants
● « Petit vade-mecum pour les usagers* de l’aide pédagogique »
● « In-Ouis : Pot-pourri sur la surdité »
● « Les 101 conseils pour interagir et communiquer avec une personne sourde »
● « Processus d’autinome d’une personne sourde »
● Manuel « Tous les sourds ne se ressemblent pas »
● Actes des Colloques
● Livres de sensibilisation pour petits et grands :
« Ma petite sœur est sourde »
« Mon copain sourd »
« Mon petit frère sourd à l’hôpital »
● Plaquettes d’information
● Brochure de sensibilisation (réalisée en collaboration avec la FFSB, l’ONE et le CSS)

2) des services
● Forum sur internet
● Service d’accompagnement
● Animations « Bébé, Bambin, Sourds Bouquinent »
● Journées de réflexions, des soirées ou après-midi rencontre sur des thèmes variés (la communication, la scolarité, l’implant cochléaire, le bilinguisme,...)
● Ateliers d’initiation à la Langue des Signes

3) l’accès à un centre de documentation spécialisé

1.1.4. Activités familiales

● Encourager les rencontres entre familles de manière formelle ou informelle, par l’organisation d’activités ludiques ou festives

1.1.5. Formation

● Formation des parents-relais

● Formation à l’art de raconter des histoires :
projet « Bébé, Bambin Sourds Bouquinent »

Au delà des aspects formation-information, ces activités permettent aux parents de se rencontrer, de partager leur vécu quotidien avec leur enfant sourd, leurs joies, leurs difficultés, leur cheminement. Afin de permettre aux parents plus isolés géographiquement de pouvoir s’y rendre, nous organisons aussi ces activités dans les différentes régions.


1.2. Par rapport aux enfants sourds et malentendants

1.2.1. Animations variées :
ateliers pédagogiques, activités pédagogiques

1.2.2. Bibliothèque enfants
1.2.3. Service d’aides pédagogiques,
Aide à l’intégration scolaire dans l’enseignement ordinaire
18 aides pédagogiques sous statuts APE dans 8 régions (Arlon, Bastogne, Brabant-Wallon, Charleroi, Mouscron, Namur, Rochefort, Tournai) et 5 aides pédagogiques sous statut ACS à Bruxelles.

1.2.4. Sensibilisation socioculturelle afin que l’intégration des enfants sourds soit réussie


1.3. Par rapport au grand public et aux autorités compétentes

1.3.1. Sensibiliser le grand public

● Ateliers de sensibilisation à la surdité, réunions d’information, sensibilisations dans les écoles et autres établissements
-contacts systématiques avec les futurs enseignants, psychologues, logopèdes, assistants sociaux, médecins...
-professionnels appelés à intervenir pour le dépistage de la surdité : pédiatres, ORL ...
-centres PMS, médecins conseils,...

● Participation aux salons/foires/festivals

● « Opération souris » : vaste opération de vente de chocolats en Communauté française, elle est un excellent moyen d’information et de sensibilisation aux difficultés rencontrées par les parents quant à l’éducation des enfants sourds

● Organisation de congrès, large public (300 personnes), conférenciers internationaux, actes largement diffusés :

-Avril 1992 : La culture sourde mythe ou réalité?
-Octobre 1994 : Le bilinguisme pour l’enfant sourd : un droit?
-Avril 1997 : Les familles d’enfants sourds, un espace original
-Octobre 2000 : Communication famille surdité
-Novembre 2003 : Démystification de l’implant cochléaire
-Décembre 2006 : Autonomisation de la personne sourde

1.3.2. Sensibiliser le pouvoir public

● Organisation de forums politiques

-Juin 2003 : L’enseignement
-Décembre 2003 : Le dépistage précoce et l’annonce de la surdité
-Juin 2005 : Les problèmes d’interprétation

● Participation à des commissions

-Conseil Supérieur de l’Enseignement Spécialisé (CSES)
-Plateforme pour l’accueil de l’enfant malade chronique ou
handicapé à l’école
-Groupe de travail sur l’intégration

Dans le domaine de l’éducation et de l’enseignement

-Assurer un enseignement spécialisé de qualité
-Assurer la réussite de l’intégration dans l’enseignement ordinaire en offrant la présence en classe d’un interprète scolaire, en formant les enseignants « récepteurs », en informant les parents et les enfants de la classe
-Accessibilité à l’enseignement supérieur
-Prix de la Clinique de Beloeil (qui promeut et soutient tout travail ou action permettant un meilleur accès aux études)

Dans le domaine médico-social

-Défense des droits des enfants sourds et de leur famille (allocations majorées, remboursement des aides techniques,...)

● Accessibilité à la culture

-télévision: traduction en langue des signes, sous-titrage des émissions, existence d’émissions réalisées par les sourds

-accessibilité aux services d’un interprète

-vie culturelle : musées, théâtres